Où trouver des pinceaux en poils synthétiques ?

Rien ne vaut de (très) bons pinceaux pour réaliser des maquillages réussis ! Si la plupart sont en poils de poney, chèvre, écureuil, vison, martre et j’en passe (je pense aux pinceaux MAC, Shu Uemura, Bobbi Brown notamment), il existe un très large choix en matière de pinceaux synthétiques, qui n’ont rien à rivaliser avec ceux en poils « naturels », et qui sont souvent moins chers. martre Ils ont même l’avantage d’être plus hygiéniques : ils ne sont pas poreux et se lavent plus facilement. Voici un petit aperçu de pinceaux synthétiques de bonne qualité. Tout d’abord, si vous habitez en Allemagne ou à proximité, n’hésitez pas à regarder du côté de chez DM : les pinceaux Ebelin ne sont pas mal du tout et très abordables (les prix ne dépassent pas 5 euros). Sur internet, le choix est vraiment large ! Sur le site iHerb, par exemple, on peut retrouver les marques Ecotools, Real Techniques, Bbdellium Tools, Everyday Minerals, Emani et E.L.F. real technique Personnellement, je déconseille les pinceaux E.L.F car j’ai eu une mauvaise expérience : ils n’ont pas tenu longtemps… Il faut mieux choisir des pinceaux un peu plus chers mais plus robustes, car ils seront souvent manipulés et lavés. Je recommande vivement les pinceaux Ecotools qui sont doux et résistants, et les pinceaux Real Techniques, qu’on ne présente plus. ecotools Ecotools est également disponibles dans certains grands magasins (Galeries Lafayette) en France. Si vous avez envie de vous offrir un kit complet de pinceaux, ces sites en proposent et ont de bons avis : – furelesspirouette brushes La marque Obsessive Compulsive Cosmetics fait également de très bons pinceaux, mais chers et difficiles à se procurer. J’en possède un qui est d’une douceur incomparable, mais le manche s’est légèrement abîmé au fur et à mesure des lavages. occ   Sur le site internet de Sephora, vous pourrez également trouver les pinceaux Too Faced qui sont en poils synthétiques. J’en ai trois que j’utilise très souvent (leur qualité est top!). La marque Too Faced est malheureusement peu distribuée dans les magasins Sephora. C’est dommage car il s’agit de l’une des rares marques cruelty-free disponibles dans cette enseigne. too faced  Toujours chez Sephora, les pinceaux Urban Decay sont également en poils synthétiques.

Cette liste n’est bien entendue pas exhaustive, et je ne manquerai pas de vous faire partager de nouvelles découvertes.

Du maquillage, des soins : un hiver en beauté

Je vous présente ici mes produits « chouchou » cet hiver :

DSC_0090

  • Pour les lèvres : 

- l’exfoliant pour les lèvres de Lush parfum « Bubble Gum »

Une composition très simple (du sucre, de l’huile de jojoba, un arôme et un colorant), et un prix exagéré (environ 10 euros). Mais c’est tout de même un plaisir de l’utiliser l’hiver, quand j’ai les lèvres gercées, et il en faut très peu. J’y reviens chaque année.

DSC_0093

- le baume Hurraw à la menthe

Je l’ai déjà présenté ici :) Il me tarde de passer une nouvelle commande sur Vegan-mania pour tester d’autres parfums !

- le rouge à lèvres Beauty Without Cruelty (BWC) teinte « Cerise »

Un rouge très lumineux comme je les aime, parfait pour cet hiver ! Une texture agréable, qui glisse délicatement sur les lèvres, et une belle tenue. Je redécouvre avec plaisir ce produit qui dormait dans mes tiroirs. On peut le trouver ici.

DSC_0094

DSC_0062

  • Pour le teint : 

- l’anticerne Tarte à l’huile de Maracuja

Il est rapidement devenu indispensable. J’utilise la teinte « Medium » tous les jours.

Les + : il est très couvrant, a une bonne tenue, il suffit d’une goutte pour cacher tout le cerne. Il est rare de trouver un anticerne vegan d’une telle qualité.

Les – :  il est difficile à trouver à moins d’habiter aux Etats-Unis (j’ai acheté le mien sur Ebay US). Il faut presser fort le tube pour faire sortir le produit, et il est nécessaire de poudrer après l’application.

pic_to_send

Avant (peau nue) / Après (Anticerne Tarte + BB cream Lift’ Argan)

DSC_0034le résultat final

- un blush fait maison avec de la crème hydratante mélangée au Lip Tar teinte « Strumpet »

Transformer un Lip Tar  d’Obsessive Compulsive Cosmetics en blush, c’est possible ! Tenue garantie toute la journée et résultat modulable d’un effet très naturel à un effet poupée russe. Le blush se fond dans la peau et donne un éclat naturel.

IMG_20131209_010959

  • Pour les yeux : 

- le gel à sourcil Alverde

Efficacité, petit prix, et…odeur délicieuse ! On le trouve chez DM exclusivement, en Allemagne, pour moins de 3 euros. J’ai la version transparente, mais il existe des versions brune et blonde.

*tous les produits présentés dans cet article sont vegan

Le match des crèmes teintées ou BB crèmes

Voilà quelques mois que je possède la crème teintée d’Obsessive Compulsive Cosmetics, marque américaine vegan connue pour ses Lip Tar (des rouges à lèvres liquides en tube adoptés par les makeup artists ;) ).

occ

Depuis, une concurrente a rejoint ma trousse de maquillage : il s’agit de la BB cream de Lavera. En réalité, cette dernière se rapproche plus d’une crème teintée que d’une BB crème, supposée être beaucoup plus couvrante.

lavera

Ces deux produits étant assez similaires en terme de rendu, m’est venue l’idée de les opposer dans un match où seule l’une d’entre elles ressortira gagnante.

DSC_0660

 

  • Ethique : 

Les deux crèmes sont vegan. Celle de Lavera dispose en plus du label Natrue.

label laveranatruevegan

  • Composition : 

Lavera :

Water (Aqua), Olea Europaea (Olive) Fruit Oil*, Alcohol*, GlycerinTitanium Dioxide (CI 77891), Glyceryl StearateCitrate, Lauryl Laurate, Myristyl Myristate, Glycine Soja (Soybean) Oil*, Cetearyl Alcohol, Lactobacillus/ Salix Alba Bark Ferment Filtrate, Carthamus Tinctorius (Safflower) Seed Oil, Xylitylglucoside, Aloe Barbadensis Leaf Juice*, Euterpe Oleracea Fruit Extract*, Glycyrrhiza Glabra (Licorice) Root Extract*, Butyrospermum Parkii (Shea Butter)*,Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil*, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil*, Anhydroxylitol, Sodium Lactate, Sodium Hyaluronate, Tricaprylin, Glucose Glutamate, Dehydroxanthan Gum, Xanthan GumTocopheryl Acetate, Hydrogenated Palm Glycerides, Hydrogenated Lecithin, Lysolecithin, LecithinBisabolol, Iron Oxides (CI 77491), Iron Oxides (CI 77492), Iron Oxides (CI 77499), Silica, Magnesium Silicate, Mica, Xylitol, MicrocrystallineCelluloseAlginTocopherol, Brassica Campestris (Rapeseed) Sterols, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil,Ascorbyl Palmitate, Tin Oxide, Fragrance (Parfum)**, Linalool**, Limonene**, Geraniol**, Citronellol**, Citral**,Benzyl Benzoate**
* agriculture biologique, ** huile essentielle naturelle

(source : Beauté-test)

OCC :

Deionized Water, Glyceryl Stearate, Palmityl Alcohol, Sorbitan Stearate, Polyoxyethylene Sorbitan, Ethylhexyl Palmitate, Caprylic/Capric Triglyceride, Phenoxyethanol, Benyl PCA | May Contain: Titanium Dioxide, Iron Oxides, Ultramarines, Mica

(source : site internet d’OCC)

La liste des ingrédients chez OCC est plus courte, mais on y trouve des invités peu recommandables (phenoxyethanol…).

  • Texture :

La crème teintée d’OCC est très liquide. La Beauty Balm de Lavera a une vraie texture de crème. Les deux textures sont agréables. Je n’y accorde pas beaucoup d’importance si ce n’est que la crème Lavera donne l’impression d’être plus hydratante (peut être parce qu’on en applique plus ?).

DSC_0666

  • Couvrance et rendu :

La couvrance des deux produits est très faible, il ne faut pas s’attendre à du fond de teint. La crème OCC est un peu plus couvrante et unifiante (mais la différence est minime).

Là où Lavera se distingue, c’est au niveau du rendu ! Elle est en effet très lumineuse. Je pense que Lancôme aurait aimé atteindre ce résultat lorsqu’est sorti le fond de teint Miracle supposé révéler l’éclat naturel de la peau (que j’avais acheté à l’époque et qui est très moyen).

Je suis vraiment séduite par le coté à la fois très naturel de la BB cream Lavera, mais en même temps embellisseur. Attention tout de même si on en applique trop, elle a tendance à pelucher.

La crème teintée d’OCC est plus matte, elle masque certains petits défauts.

Malgré la grande différence de teinte entre les deux crèmes, elles ont exactement le même effet sur ma peau, c’est dire le peu de couvrance.

  • Confort et tenue :

La peau est hydratée et souple dans les deux cas. Dans les deux cas également, un nuage de poudre est nécessaire pour prolonger la tenue et matifier la zone T.

J’utilise la poudre compacte de Lavera pour matifier, et je brille plus rapidement avec la crème Lavera qu’avec la crème OCC.

  • Parfum :

La crème OCC n’a pas vraiment de parfum. Celui de la BB cream Lavera est assez présent, je l’apprécie.

  • Prix :

30 dollars pour OCC. Environ 16 euros pour Lavera (je pense même l’avoir payée moins cher chez DM en Allemagne). Je ne comprends pas le prix indiqué sur le site de Lavera…

La marque OCC ne peut être trouvée que sur internet pour nous les Françaises. Il faut compter des frais de port, parfois très élevés.

Vous l’aurez compris, la grande gagnante est la BB cream de Lavera ! Ne soyez donc pas trop déçue si la crème teintée d’OCC vous faisait de l’oeil sans que vous osiez passer commande à l’étranger. Elle ne vaut pas (à mes yeux bien sûr) celle de Lavera, qui est bio, disponible en France et moins chère. 

Chez OCC, je reste très satisfaite de mon correcteur et des Lip Tar (j’en ai acheté un deuxième d’ailleurs).

DSC_0712

Coups de coeur (juillet 2013)

Je vous présente un peu dans le désordre mes coups de coeur de cet été, en espérant que cela pourra vous donner des idées :)

J’aime ….

Porter mes sandales parme Beyond Skin

J’ai beaucoup de plaisir à porter ces chaussures, qui en plus d’être très féminines, sont confortables (attention tout de même aux ampoules, les pansements Compeed sont venus à la rescousse). J’ai acheté cette paire sur Amazon, cet hiver, pour environ 30 euros : c’était une très bonne affaire.

sandales beyond skin

Hydrater mon visage avec de l’huile de noisette

L’huile de noisette est un véritable allié contre les points noirs. Son odeur est délicate sans être trop présente, et j’aime la présentation en spray.

huile de noisette

Effacer mes cernes avec le correcteur d’OCC

Comme je suis bronzée, je peux enfin porter ce correcteur que j’ai reçu cet hiver mais qui était trop foncé à ce moment là. Il glisse sur la peau et illumine le regard. Le choix des teintes pourrait être plus large (comme chez Bobbi Brown par exemple). Ce produit est 100% vegan.

occ concealer

Me tartiner de crème solaire Loren Kadi

Découverte grâce à la box beauté The Green Stil (dont je vous parlerai bientôt), cette crème solaire est un vrai coup de coeur. J’aime beaucoup son odeur (assez forte) et sa texture laiteuse.

loren kadi

Cueillir et manger les framboises du jardin

C’est un tel plaisir de manger des framboises cueillies directement de l’arbuste que je me dis que des framboisiers sont indispensables dans un jardin !

framboises

Me maquiller avec les palettes Catrice

Catrice est une marque vendue en Allemagne et en Belgique. J’aime beaucoup les palettes quatuor  (4 euros l’unité) auxquelles je trouve beaucoup de similitudes avec les quatuor Chanel (vendus 40 ou 50 euros) au niveau du rendu et de la luminosité. Bien entendu, Catrice ne teste pas sur les animaux.

palettes catrice

palettes catrice infos

Les palettes contenant de la cochenille (un insecte qui donne un pigment rouge) l’indiquent. Exemple : la palette de droite avec l’indication « contains carmine ».

Déguster du sorbet au cassis

Il s’agit de mon sorbet préféré cet été, surtout s’il est bien sucré :)

sorbet cassis

Lire le nouveau livre de Sébastien Kardinal

J’ai craqué sur le nouveau livre de Sébastien Kardinal. Il est vraiment bien présenté et les recettes font saliver. Je dois être un peu bizarre mais j’aime bien lire des livres de recettes le soir avant de dormir.

street food

Tester les recettes du livre de cuisine de Chloe Coscarelli

J’ai acheté ce livre il y a pas mal de temps déjà et je suis toujours aussi ravie des recettes proposées. Celles-ci sont simples et je ne suis jamais déçue. Chloe a le don de présenter des recettes végétariennes accessibles et savoureuses.

chloe's kitchen

Acheter des livres sur les marchés aux puces

Quel plaisir de pouvoir satisfaire ses fringales de livres à moindre prix, et avec le plaisir de faire de jolies découvertes.

livres

Appliquer du vernis à ongles P2 

Je vous ai déjà parlé de la marque P2 ici. Je ne me lasse pas des vernis qui sont vraiment très beaux.

vernis p2

Se désaltérer avec du jus d’abricot en terrasse

Miam :)

abricots

Le maquillage Obsessive Compulsive Cosmetics alias OCC

La gamme de maquillage Obsessive Compulsive Cosmetics (OCC) est née en 2004 à New York. Son créateur, David Klasfeld, est un maquilleur professionnel qui a travaillé pour Body Shop et MAC avant de se lancer en solo.

La marque est cruelty-free (c’est-à-dire qu’aucun test sur les animaux n’a été réalisé, sur produits finis comme sur matières premières) et aussi 100% vegan : aucun ingrédient ou sous-produit d’origine animale n’entre dans la composition des produits.

La devise de la marque est : 100% vegan & cruelty-free.

Pour David Klasfeld, le fait de créer une marque de cosmétiques vegan est non seulement en accord avec ses convictions, mais permet également de proposer des produits plus écologiques (la marque n’est cependant pas bio), contenant moins d’ingrédients allergènes et convenant à tous les clients, quelle que soit leur religion ou quel que soit leur régime alimentaire.

Cela faisait maintenant quelques années que j’hésitais à passer commande… Grâce à un échange de maquillage sur le site Makeupalley (où j’ai mis en troc une partie de ma collection de maquillage testée sur les animaux), j’ai enfin pu tester le maquillage OCC !

Le produit phare de la gamme est sans conteste le Lip Tar, sorte de rouge à lèvres liquide ultra pigmenté (il suffit d’une goutte pour colorer les lèvres intensément), que l’on peut mélanger à l’infini.

 

 

La gamme de pinceaux en poils synthétiques a également attiré mon attention.

Pour avoir un large aperçu de la marque, j’ai choisi un lip tar, un pinceau, une crème teintée et un correcteur.

Le correcteur : je l’ai pris en teinte Y2 qui est finalement bien trop foncée pour moi en hiver, mais qui me conviendra bien en été. Il faut très peu de produit pour couvrir la peau car la formule est très pigmentée. Au doigt ou au pinceau, le produit s’applique très bien.

Le lip tar, teinte Strumpet : ultra-pigmenté également, il suffit de très peu de produit pour maquiller les lèvres. L’application se fait au pinceau idéalement pour respecter la symétrie des lèvres, et sur des lèvres bien hydratées sinon ce n’est pas joli. La tenue est excellente, l’odeur est très légèrement mentholée. Il peut être utilisé en blush, dans ce cas une micro goutte de produit suffit, au risque de se retrouver transformé en poupée russe ;)

C’est un produit selon moi réservé aux professionnels et aux amateurs/amatrices de maquillage car il nécessite un peu de pratique.

Le pinceau n°4 : gros coup de cœur. La forme est parfaite pour le creux de la paupière et il est si doux. On se rend vraiment compte à l’utilisation que la qualité est professionnelle. Cela me donne envie de tester d’autres pinceaux OCC, car depuis que je l’ai reçu, je n’utilise que lui.

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’utiliser suffisamment la crème teintée pour donner un avis détaillé :)

OCC propose également des ombres à paupières en poudre libre, des vernis, des produits pour le teint.